TcWeb
Gnagnagna

Gnagnagna

Le

Plusieurs “gnagnagna” sont a diférencier.

  • le premier est le “gnagnagna” convulsif. Il est un cri du coeur. Il est le resultat d’une trop longue période de sérieux ou encore d’un pétage de plomb (qui résulte aussi d’un trop plein de sérieux…)
  • le second est le “gnagnagna” de mauvaise foi. Il est une façon de changer de sujet. Bon sans beaucoup de finesse mais efficace :)
  • le troisième est le “gnagnagna” signe de vie. Juste histoire de se montrer… c’est un “coucou je suis là”
  • nous noterons qu’il existe des déclinaisons du “gnagnagna”. A savoir “gnégnégné” ou “gnifgnifgnif”… Bref en fonction de l’humeur du jour et de la conversation. Et oui il est possible de tenir toute une conversation de “gnagnagna”. Dans ce cas il faut laisser libre cours a son inspiration.

Une chose reste vrai dans tous les cas, le “gnagnagna” ne s’utilise qu’avec des amis capables de le comprendre! Il est impératif de ne pas l’utiliser a tors et a travers! C’est une marque de fabrique bien particulière!

Exemple d’utilisation:

tito: gnagnagna
eugénie: gnagnagna
tito: ca va ?
eugénie: gna ! gnagna! GNE....
tito: encore ? et c'est quoi cette fois ?
eugénie: gnagna gnif gnif
tito: ta essayé de faire ton eugénie ?
eugénie: gnaaaaaaaaaaagnagna
tito: oui c'est vrai, c'est p-e pas adapté pour une situation comme ca
eugénie: gnagnagna
tito: pas d'accord, ca fait du bien de péter un plomb de temps en temps
eugénie: gnagna
tito: sérieux ????
eugénie: gna!!!
tito: gna !
eugénie: gnagnagna
tito: allez je te laisse, dodo time
tito: ++
eugénie: gnagnégné
tito: merci, toi aussi
comments powered by Disqus